Japon – Mes 5 coups de coeur

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter le Japon en mai dernier. Nous y avons passé 3 belles semaines. Aujourd’hui, je vous confie mes 5 coups de cœur au pays du soleil levant (j’avoue que ça a été difficile de faire un choix … On a tellement aimé ce pays !).

1. Mont Fuji / Fuji Shibazakura Matsuri

Mon premier coup de cœur de ce voyage a été la découverte du Fujisan comme on l’appelle là-bas. Le Mont Fuji est le point culminant du Japon avec ses 3776 mètres. On peut l’apercevoir de Tokyo si le temps est très clair! Je vous conseille quand même d’aller le voir de plus près. Pour cela, le plus simple (et le moins coûteux) est de prendre le bus au départ de Tokyo (gare routière de Shinjuku) pour Kawaguchiko (lac Kawaguchi). La durée du trajet est d’environ 1h45 et il faut compter 1800¥ l’aller par personne. Le bus vous dépose à la gare de Kawaguchiko. Je vous conseille de partir le plus tôt possible pour espérer apercevoir le Fuji (il aime bien se cacher derrière les nuages). En sortant de la gare, ne loupez surtout pas le Fuji qui se montre volontiers (se positionner face à l’entrée de la gare, vous ne pourrez pas le louper!).

Vue sur le mont Fuji en sortant de la gare Kawaguchiko

A partir de là, nous avons pris un deuxième bus qui nous a amené au Fuji Shibazakura Matsuri (compter 1900¥ l’aller retour et l’entrée par personne). Ce festival se tient en général de fin avril à fin mai/début juin selon les années. Vous pouvez vous balader dans les allées bordées de « cerisiers-pelouse » roses, violets et blancs avec surtout une vue magnifique sur le mont Fuji. Une très belle façon de découvrir Fujisan 🙂 Je vous laisse admirer les photos …

japon
Fuji Shibazakura Matsuri
japon-2
Fuji Shibazakura Matsuri
Japon-24
Fuji Shibazakura Matsuri
japon-25
Fuji Shibazakura Matsuri

2. Miyajima

Mon deuxième coup de cœur est sans hésiter l’île de Miyajima (ou Istukushima) qui se situe au sud de la grande île Honshu, au large d’Hiroshima.

carte miyajima
Miyajima

Pour y accéder, nous avons pris le ferry JR depuis Miyajimaguchi (accessible en train depuis Hiroshima avec le JR Pass : compter environ 25 minutes) : la traversée se fait en 10 minutes seulement.

japon-26
Vue sur le torii d’Itsukushima depuis le ferry
japon-29
Vue sur le torri d’Itsukushima et la pagode depuis le ferry

Après avoir débarqué, il vous faudra marcher une quinzaine de minutes pour apercevoir de plus près le fameux torii flottant d’Itsukushima. Selon les marées, vous le verrez dans l’eau depuis le rivage ou à sec, auquel cas vous pourrez vous approcher de plus près!

japon-27
Torii d’Itsukushima
japon-11
Torii d’Itsukushima
japon-10
Torii d’Itsukushima au coucher du soleil

L’île est habitée par des daims sauvages, ce qui en fait aussi sa particularité. Vous pourrez très facilement les approcher. Évitez de leur donner à manger et faites attention à ce que vous avez dans les mains : ils avaleraient n’importe quoi (y compris du papier ou du plastique !)

japon-28

Vous pourrez aussi visiter le très beau sanctuaire d’Itsukushima qui fait face au torii. On peut y apercevoir aussi la très belle pagode à 5 étages de l’île. Compter 300¥ l’entrée.

japon-15
Vue sur le torii depuis le sanctuaire d’Itsukushima
japon-17
Vue sur la pagode depuis le sanctuaire d’Itsukushima
japon-9
Pagode d’Itsukushima

Miyajima n’a pas fini de vous surprendre puisque vous pourrez aussi monter jusqu’à son sommet, au mont Misen (535 mètres d’altitude). Vous aurez le choix entre le funiculaire (à 10 minutes à pied du sanctuaire) ou vos petites pattes (compter 2 bonnes heures…). Sur le chemin, on a une très belle vue sur le torii.

japon-12

Et arrivé en haut, une vue à couper le souffle qui vous fait vite oublier les efforts fournis pour y arriver !

japon-14
Vue depuis le mont Misen

Ne repartez pas sans avoir visité le sanctuaire Daisho-in (temple aux 500 statues bouddhiques), situé à 5 minutes à pied du sanctuaire. L’entrée est gratuite.

japon-32
Temple Daisho-in
japon-31
Temple Daisho-in
japon-30
Temple Daisho-in
japon-47
Temple Daisho-In

Je vous conseille, pour profiter pleinement de l’île, de dormir sur place au moins une nuit (n’hésitez pas à aller voir le torii de nuit, c’est très beau aussi). Ne loupez pas non plus les spécialités culinaires de Miyajima : le momiji manju (petits gâteaux fourrés en forme de feuille d’érable) et les  huîtres chaudes (un régal !!).

japon-35
Momiji manju (fourré au chocolat) (miammmm!)
japon-34
Huîtres chaudes

3. Himeji et son château

Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une étape systématique des touristes lors d’un premier voyage au Japon, pourtant le château d’Himeji vaut largement le détour!

Il était en rénovation depuis quelques années et a été ré-ouvert au public au printemps dernier.

Himeji est située au sud-ouest de Kyoto, à seulement 1h de train (Shinkansen avec notre JR Pass). Vous pouvez tout à fait envisager de partir pour la journée, c’est d’ailleurs ce que nous avons fait.

carte Himeji
Himeji

Depuis la gare, on aperçoit déjà le château, accessible à pied en seulement 15 minutes! Compter 600¥ pour la visite du château (il faut prévoir environ 2h).

C’est, pour ma part, le plus beau château que nous ayons visité au Japon.

japon-22
Château d’Himeji
japon-21
Château d’Himeji
japon-36
Château d’Himeji

japon-37

4. Temple Byodo-In à Uji

Comme le château d’Himeji, ce temple devrait figurer sur la liste des lieux à visiter absolument lors d’un séjour au Japon. La petite ville d’Uji se situe au sud de Kyoto, à seulement 15 minutes de train (ligne JR Nara). Il vous faudra ensuite marcher un petit quart d’heure pour visiter le Byodo-In. Compter 600¥ l’entrée. (A noter que le temple s’affiche sur toutes les pièces de 10¥ 😉 )

japon-18
Temple Byodo-In

japon-20 japon-19japon-38 japon-39 japon-40

5. Nikko

Nikko, région montagneuse située au nord de Tokyo, constitue une très bonne façon de s’échapper du tumulte de la capitale.

carte Nikko
Nikko

Pour y aller, nous avons pris le train jusqu’à Utsunomiya (JR Pass) puis un petit train jusqu’à Nikko. Il faut bien compter 2 bonnes heures depuis Tokyo. L’idéal est de pouvoir passer une nuit à Nikko. Nous avons cependant fait l’aller-retour dans la journée (ce qui reste tout à fait envisageable).

En sortant de la gare, prendre à droite : en 15 à 20 minutes de marche, vous pourrez apercevoir le très joli pont Shinkyo (possibilité de prendre le bus aussi).

japon-3
Pont Shinkyo – Nikko

Nous avons ensuite, toujours à pied, gagné le magnifique temple Toshogu. L’entrée est assez chère comparée à tous les autres sites touristiques (1300¥) mais vaut vraiment le détour. En effet, l’architecture des édifices y est unique comparée aux autres temples nippons.

japon-6
Temple Toshogu – Nikko
japon-5
Temple Toshogu – Nikko
japon-41
Pagode au temple Toshogu – Nikko
japon-42
Temple Toshogu – Nikko

Vous pouvez ensuite aller faire un tour au lac Chuzenji. Pour cela, il vous faudra prendre le bus (ligne Tobu). Compter 2200¥ l’aller-retour et 45 minutes pour y aller. C’est un peu long et peut être un peu cher mais l’endroit est vraiment paisible …

japon-8
Lac Chuzenji – Nikko
japon-43
Torii au bord du lac Chuzenji- Nikko
japon-44
Lac Chuzenji – Nikko
japon-45
Lac Chuzenji – Nikko

Pour finir, ne louper pas les chutes de Kegon, l’une des plus hautes chutes d’eau du Japon. Elles sont situées à seulement 10 minutes à pied du lac.

japon-46
Chutes de Kegon – Nikko

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir le Japon qui n’est pas (encore) une destination très prisée par les français.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s